Succession de Scolari : Dunga est bien en vue !

Le Brésil c’est la déroute !

Suite à la désastreuse défaite de l’équipe brésilienne lors de la Coupe du monde 2014, l’entraineur Luiz Felipe Scolari a été limogé. De toute évidence d’après bon nombre de supporters de la Seleçao il ne pouvait en être autrement.

Pour l’heure, un nom serait en lice pour remplacer le sélectionneur de l’équipe du Brésil. Il s’agirait de Dunga. Pour rappel, ce dernier a déjà exercé des fonctions au sein de la Seleçao il y a 4 ans, c’est-à-dire de 2006 à 2010.

bresilD’ailleurs les supporters ont encore en mémoire la Copa America (2007) ainsi que la Coupe des confédérations (2009). Le contrat de Dunga s’était brutalement achevé à la fin du Mondial 2010 suite à la défaite de l’équipe du Brésil à la faveur des quarts de finale face aux Pays-Bas.

D’après des sources proches de l’affaire, des discussions auraient récemment été entamées avec la Fédération. Cependant, il est vrai que pendant un temps la presse nationale a évoqué la possible arrivée de Tile (Corinthians) voire de Muricy Ramalho qui n’est autre que le manager de Sao Paulo.

C’est donc mardi qu’aura lieu la nomination du nouveau sélectionneur du Brésil et tout indique que le pays n’aspire qu’à oublier au plus vite Luiz Felipe Scolari…

A découvrir l’info en video : ici

Le handball français dans tous ses états

Tirage difficile pour Montpellier

A l’occasion de son grand retour en Ligue des champions, tout semble indiquer que ce qui attend l’équipe de Handball de Montpellier est loin d’être une mince affaire. Effectivement, le club montpelliérain qui brillait jusqu’à présent par son absence a bénéficié d’une sélection pour la prochaine compétition européenne. C’est vendredi à Vienne que s’est déroulé le tirage au sort, ce qui vaut à l’équipe héraultaise d’hériter d’une confrontation particulièrement difficile.

Les montpelliérains vont devoir rencontrer Veszprem (les demi-finalistes) ainsi que les allemands du Rhein-Neckar Löwen qui souvenons-nous ont sérieusement secoués l’équipe du Barça à la faveur du quart de finale qui s’est tenu en avril. Il convient de ne surtout pas sous-estimer aussi bien les Slovènes (de Celje) que les Russes (de Tchekhov) ou encore les redoutables et non moins fameux Macédoniens (de Vardar Skopje).

Lire plus en sport santé