Les avantages de l’haltérophilie dans le Crossfit

Les avantages de l’haltérophilie dans le Crossfit
Merci de voter

Le Crossfit est un sport qui fait beaucoup parler de lui et séduit de plus en plus de monde.

Il requiert un bon mental mais également une condition physique bien solide.

Un Crossfitter doit réunir 10 points essentiels afin que les résultats escomptés soient au rendez-vous.

 

  • Endurance Cardiovasculaire et respiratoire
  • Endurance musculaire
  • Force
  • Mobilité
  • Puissance
  • Vitesse
  • Coordination
  • Agilité
  • Équilibre
  • Précision

S’il y a une activité qui regroupe la quasi totalité de ces compétences c’est bien l’haltérophilie.

Alors oui, il s’agit d’une discipline excessivement difficile qui demande des années d’entraînement afin de la maîtriser parfaitement.

Seulement, si elle est effectuée avec une totale implication et assiduité, l’haltérophilie peut procurer plus d’effets positifs que d’autres disciplines.

Découvrez dès à présent les effets positifs que peut procurer un programme haltérophilie et l’ensemble des avantages que l’haltérophilie peut apporter dans le Crossfit.

1. Une sensibilité profonde accrue

Le fait de mieux percevoir la position des différentes parties du corps aide à réduire le risque de blessures y compris celles qui sont sans grande gravité comme les entorses de la cheville.

En plus de cela, la proprioception a tendance à améliorer les fonctions cérébrales telles que la mémoire, l’attention ainsi que les capacités d’apprentissage.

2. Un tronc plus stable

Plus le tronc est stable et plus un athlète sera efficace.

En effet, grâce à cela il peut préserver toute son énergie et sa force pendant ses mouvements.

Cette stabilité se manifeste par une meilleure résistance aux flexions et moins de blessures au dos.

3. Un gain en rapidité pour les réflexes

L’haltérophilie n’est pas une discipline plan-plan. L’athlète possède quelques secondes pour attraper la barre et la soulever jusqu’en haut.

La peur de se faire écraser par une barre bien chargée lui apprend à être réactif et rapide comme l’éclair.

4. Force et puissance explosives boostées

Lorsqu’un athlète possède une capacité accrue à générer de la force, il peut alors déplacer son poids plus rapidement mais aussi de façon plus efficace et mieux coordonnée.

Il ressort moins fatigué et avec un véritable gain en puissance.

5. Une vitesse décuplée pour les sprints

Des accélérations plus importantes sont les signes d’un gain en explosivité.

Les sprinters ont d’ailleurs souvent recours à l’haltérophilie dans leurs programmes d’entraînement afin d’améliorer leur vitesse.

6. Un saut d’exception

Les box jumps sont un bon moyen pour apprendre à sauter haut mais si un athlète souhaite acquérir un saut vertical vraiment haut, l’haltérophilie est ce qu’il y a de mieux.

Le snatch impose de « sauter » malgré le poids exercé par la barre.

Le Crossfitter y trouve sa motivation afin de sauter haut et ce avec précision.

L’agilité, la puissance explosive, la vitesse et le recrutement des unités motrices sont le parfait cocktail pour réussir un saut d’exception.

7. Une meilleure coordination

Dans la plupart des sports, il est souvent question de décélérer, changer de direction, ré-accélérer.

Pour y parvenir de manière optimale, l’haltérophilie peut être un moyen efficace.

Cette dernière accroît l’agilité et la vitesse linéaire et multidirectionnelle.

Un athlète qui soulève une charge importante est quand même habile de ses pieds.

8. Amélioration de la composition corporelle

L’haltérophilie possède son lot d’avantages avec notamment le renforcement des muscles et la perte de graisse.

Les mouvements de l’haltérophilie requièrent pas mal de vitesse et de dépense d’énergie.

De ce fait, cette discipline permet d’augmenter le métabolisme et de brûler une bonne quantité de graisse.

9. Une posture améliorée

Les divers exercices d’haltérophilie comme le snatch ont pour objectif d’améliorer la force ainsi que la fonction et la coordination de la chaîne postérieure.

Résultat, un dos droit et en bonne santé, des épaules rétractées, un tronc gainé le tout pour une meilleure posture.

10. Souplesse et mobilité de meilleure qualité

L’haltérophilie permet de tester la mobilité. L’amplitude de mouvement de la quasi totalité du corps est mise à l’épreuve notamment les chevilles, les épaules et les hanches.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *